Archives de catégorie : engagement des religieuses

Religieuses et semi-religieuses entre Gênes et Bruxelles

Religieuses et semi-religieuses
entre Gênes et Bruxelles :
des agents féminins
du catholicisme romain
aux frontières du protestantisme

 

 

 Journées d’études
6-7 avril 2017

Université de Franche-Comté

Faculté des Lettres : Grand salon
18 rue Chifflet  25000 Besançon

 

Comité organisateur:
Marie-Élisabeth Henneau
Corinne Marchal
Julie Piront

Besançon 2017 affiche

Programme:  Continuer la lecture de Religieuses et semi-religieuses entre Gênes et Bruxelles

Axe 1 Engagement des femmes

L’engagement des femmes dans le monde des réguliers

L’ « espace lotharingien » se caractérise notamment comme lieu d’accueil d’expériences monastiques, conventuelles ou communautaires plurielles, mais aussi comme terre d’émergence de projets originaux, parfois en marge des institutions établies. L’engagement des hommes dans la création et le développement des ordres religieux en ces contrées a très tôt fait l’objet de travaux scientifiques, mais on assiste maintenant, notamment à la faveur des études de genre, à une attention accrue des chercheurs pour le rôle et la place des femmes au cœur ou aux alentours de ces institutions. Terre de fondations et de réformes importantes depuis le haut Moyen Âge, le couloir lotharingien a en effet vu naître des projets féminins singuliers ou se développer des tendances originales au sein de mouvements plus largement répandus dans la chrétienté occidentale. Ainsi, peut-on mentionner, pour le Moyen Âge, l’émergence du mouvement béguinal [Majérus 1997, Simons 2001], l’implantation massive de communautés de cisterciennes [Barrière & Henneau 2001], l’efflorescence d’expériences mystiques de mulieres religiosae [Dor & Johnson 1999] ou le développement de chapitres de chanoinesses séculières [Parisse & Heili 1998]. À l’époque moderne, les territoires considérés (Pays-Bas, Principauté de Liège, Alsace, Lorraine, Franche-Comté, Lyonnais, Milanais…) sont soumis à de nouvelles configurations et semblent constituer une zone privilégiée par de nouveaux ordres ou projets religieux qui la choisissent prioritairement pour ériger leurs bastions de catholicité [Henneau 2014]. On pense évidemment aux missionnaires masculins, comme, par exemple, les chanoines de Notre-Sauveur aux XVIIe-XVIIIe siècles, fondés par Pierre Fourier et implantés depuis la Lorraine, en Flandres, en Franche-Comté, en Suisse, en Savoie et jusqu’au Val d’Aoste [Andriot, 2009]. Mais il est temps de mettre en évidence l’investissement des femmes comme agents de la Réforme catholique [Harline 1995, Dinet 1998, Henneau 2012] ‒ tant au sein des nouveaux cadres de vie religieuse [Annaert 1992, Piront 2013] ou semi-religieuse [Montero 1996, Le Bourgeois 2004, Dinet-Lecomte 2005] que dans ceux hérités du Moyen Âge et qui s’adaptent aux contextes modernes [Henneau 1990, Harline 1995, Walker 2003, Geybels 2004, Marchal 2013] ‒, et d’en rechercher les spécificités pour cet espace « d’entre-deux » [Voir cartes en annexe]. Continuer la lecture de Axe 1 Engagement des femmes

Écriture de soi / écriture de l’autre

Écriture de soi / écriture de l’autre
dans les milieux conventuels féminins
du Nord de l’Italie aux Pays-Bas méridionaux
(XVe-XVIIIe s.)

DSCN8109 version 3

Maria Geronima Durazza (1621-1672)1

Journées d’études  – ANR Lodocat 26-27 mai 2016

 

Lieu :

Université de Luxembourg
Maison du Savoir, local 2380
11, Porte des Sciences
L-4366 Esch-Belval

Date :

26-27 mai 2016

Comité organisateur :

Affiche: Lodocat JE Luxembourg Affiches HP

Programme :

Continuer la lecture de Écriture de soi / écriture de l’autre

  1. Portrait de Maria Geronima Durazza (1621-1672), annonciade de Gênes et l’une des fondatrices du couvent des annonciades célestes de Milan. Dessin du peintre génois Domenico Piola (1624-1703). Gravure reproduite dans Francesco Dabray, Vita delle Madre Maria Geronima Durazza dell’ordine della Santissima Nunziata, Turin, 1691 []

Relations et interactions entre chapitres, couvents et monastères féminins… – Programme

Ordres religieux Costumes de femmes. Tableau historique d’après le P. Hélyot, © KIK-IRPA, Bruxelles
Ordres religieux Costumes de femmes. Tableau historique d’après le P. Hélyot, © KIK-IRPA, Bruxelles

Journée d’études – ANR Lodocat / 15 octobre 2015

Relations et interactions entre chapitres, couvents et monastères féminins dans l’espace lotharingien (entre le XIe et le XVIIIe siècle)

Lieu : Université d’Artois (9, rue du Temple à Arras), Maison de la recherche, Bâtiment I, salle des colloques

9h Accueil des participants par Charles Giry-Deloison, Directeur du CREHS et Gilles Deregnaucourt (U. Artois) Continuer la lecture de Relations et interactions entre chapitres, couvents et monastères féminins… – Programme

Relations et interactions entre chapitres, couvents et monastères féminins… – Argumentaire

Ordres religieux Costumes de femmes. Tableau historique d’après le P. Hélyot, © KIK-IRPA, Bruxelles

Journée d’études – ANR Lodocat / 15 octobre 2015 :

Relations et interactions entre chapitres, couvents et monastères féminins dans l’espace lotharingien (entre le XIe et le XVIIIe siècle)

Argumentaire

En 1985, l’ancêtre du CERCOR organisait un colloque consacré à la Naissance et au fonctionnement des réseaux monastiques et canoniaux. Si les Actes (1991) proposaient surtout une suite de monographies sur le fonctionnement interne des grands ordres religieux, ils présentaient également quelques analyses transversales des interactions et modalités d’échanges possibles entre ces instituts et les milieux extérieurs (épiscopat, autorités civiles, universités, confraternités, familles). En 2012, le CERCOR a suggéré de retravailler ce vaste chantier en s’interrogeant sur les Interactions chez les religieux : emprunts, échanges et confrontations. Il y a été notamment question des modalités et des formes d’interactions ainsi que de leurs effets en divers domaines, ceci tous ordres et toutes périodes confondus. Continuer la lecture de Relations et interactions entre chapitres, couvents et monastères féminins… – Argumentaire